top of page

Notre statut

Section
supérieure
de design
graphique

Le DNMADE Graphisme du Lycée Jean-Pierre-Vernant est un diplôme de premier cycle, valant grade de licence. Accueilli dans les locaux d’un lycée, il forme à un diplôme supérieur de l'éducation nationale ayant pour but la professionnalisation et l’initiation à la recherche. Les étudiants ont des espaces dédiés au diplôme et à la vie étudiante. Les sections sont équipées de matériels spécialisés pour les activités professionnelles.

Le DN MADe répond aux objectifs du grade licence et aux critères de l’arrêté du 27 janvier 2020 relatif au cahier des charges des grades universitaires. Le diplôme confère à son titulaire le grade de licence et la délivrance de 180 ECTS dans le cadre de certification de l’espace européen de l’enseignement supérieur (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits).

 

Classé au niveau 6 du cadre européen des certifications, le diplôme est délivré au titre de l’une des quatorze mentions proposées. La formation se développe sur une durée de six semestres. La formation est ouverte à des parcours de mobilité internationale, notamment dans le cadre des programmes Erasmus+.

Les étudiants sont éligibles à la bourse CROUS s’ils répondent aux critères d’attribution.

Comment s'inscrire

Le DNMADE Graphisme est un diplôme contrôlé par l’État.

Notre diplôme est très sélectif. Il est nécessaire pour y accéder
de
suivre des protocoles de recrutement ou d’équivalence spécifiques.

Accès par parcoursup,

ou en cours
de cursus

En début de cursus :
après un Baccalauréat

En faisant acte de candidature via Parcoursup dans le cadre de la campagne officielle. Les élèves de terminales sont accompagnés par leurs établissements sur le suivi de la procédure ; la saisie des vœux débute généralement le 20 janvier et se clôt vers la mi mars pour la phase principale.

En cours de cursus :
après une
première année de licence, de DNAT, ou Bachelor

Il convient de se rapprocher de l’établissement ou de consulter le site pour prendre connaissance des modalités de candidature à l’entrée en deuxième ou troisième année. Le candidat doit pouvoir justifier de l’obtention du nombre d’ECTS requis pour le niveau demandé (60 ECTS pour un accès à la L2, 120 ECTS pour un accès à la L3), et présenter dans le contenu des études suivies ou expériences professionnelles des éléments faisant sens par rapport au domaine demandé et à une validation de la ou des années précédentes. Sur le contenu, l’équipe pédagogique apprécie souverainement la qualité du parcours et sa pertinence au regard du diplôme ciblé. L’avis de l’équipe est ensuite soumis à la validation de l’inspectrice d’arts appliqués.

Volumes horaires de cours par semaine

Les blocs horaires varient selon les années et les niveaux.
La répartition donnée ici est indicative. L’équivalent-heures
de 2 jours sont dédiés au travail en autonomie et à la recherche personnelle.

Culture  et médiation
scientifique

Dédié aux

interventions
professionnelles

Langues & cultures
anglo-saxonnes

2 h

Atelier de projets
en design graphique

et logiciels
de conception

Programmation
et statistiques

Écriture et enquête
en sciences humaines

Culture, histoire
et enjeux du design graphique

Autonomie

Pratiques
personnelles 
et présentation
de projet

Techniques
et savoir-faire

1h

3h

3h

4h

1h

8h

4h

4h

14h

Les stages

Trois périodes de stages sont programmées tout au long du cursus. Un stage de découverte du métier (2 semaines), un stage d’immersion professionnelle (9 semaines), un stage d’enquête auprès d’un collaborateur (2 semaines).

Ancrage
dans
les réalités
métier

• Stage de découverte

En cours de première année les étudiants doivent trouver un stage de deux semaines dans un des acteurs de la chaîne graphique :  de l'imprimerie à l'éditeur, en passant par le graphiste.

• Stage d’immersion pratique

Durant la deuxième année les étudiants engagent la recherche d'un ou deux lieux de stages sur une période de 12 semaines. Les lieux privilégiés sont des entreprises ou organisme intégrant de la conception d’objets graphiques. Le stage donne lieu à des observations consignées dans un document de synthèse (notes d’étonnement).

• Stage de collaboration
et de test de projet

Durant la troisième année, les étudiants sont appelé à contacter des ressources du monde professionnel et de la recherche pour consolider leur projet de fin de cursus. Le stage dure deux semaines, les étudiants entretiennent un lien avec les professionnels et les chercheurs qui les suivent.

Validation du diplôme

Le DNMADE Graphisme est un diplôme contrôlé par l’État.

Il est validé par l’obtention d’ECTS, délivré à l’issue du semestre. En plus des 6 semestres de contrôle continu, le diplôme est validé par le passage d’un oral de mémoire et d’un oral de macro-projet.

Un contrôle continu,
un mémoire,
et un projet
de fin de cursus

• Un contrôle continu

Les étudiants suivent des cours magistraux ou de travaux dirigés. Les cours sont soit magistraux, soit pratiques. Des rendus sont notifiés par les enseignants.  Chaque projet est évalué par des compétences. Ces dernières sont validées ou invalidées selon quatre niveaux de réussite (insuffisant, fragile, satisfaisant, bon). À l’issue du semestre : les compétences qui n’ont pas été validées font l’objet de rattrapages. Les non-rendus sont relevés et sont  : — soit trop nombreux, appelant une exclusion ou un redoublement ; — soit en quantités raisonnables permettant le rattrapage. Les compétences de chaque rendu sont converties en ECTS. Ce système de point permet de postuler dans des établissements européens pour la poursuite d’études, en cours ou à la fin du cursus de DNMADe.

• Un oral de mémoire

Au début de la troisième année l’étudiant est appelé à proposer un sujet de mémoire. L’étudiant se documente, lit des articles, conduit des entretiens et enquête sur le terrain pour ensuite fournir un compte-rendu de sa recherche de cinq pages. Il est dirigé par les enseignants d’enquête, philosophie et culture. L'étudiant présente sa recherche devant un jury de professionnels, d'enseignants et de chercheurs.

• Un oral de macro-projet

Au début de la troisième année l’étudiant est appelé à proposé un contexte d'intervention en design graphique. Pour cela il s’appuie sur les stages d'observations et de pratiques effectués durant le cursus. L’étudiant se documente, lit des articles, conduit des entretiens et enquête sur le terrain. Il propose des orientations graphiques variées et diversifiées faisant état de ses échanges avec les enseignants, des professionnels, des experts et des acteurs de terrain. La soutenance restitue sont parcours de réflexion en exposant de nombreux prototypes, maquettes, compte-rendus d’échange, documentation, tests usager et enquêtes. Il est dirigé par les enseignants d’enquête, projet et de pratiques plastiques.

Venir à l’école

• Par Saint Lazare arrêt “Sèvres-Ville d’Avray”

Par Montaparnasse arrêt “Sèvres-Rive gauche” 

Par la ligne 9 arrêt “Pont de Sèvres” — Bus 171 : Mairie de Sèvres 

Lycée Jean-Pierre-Vernant

21, rue du Dr Gabriel Ledermann, 92310 Sèvres

1 —        Informations pratiques
               et scolarité

 

2  —        Activités et projet
                pédagogiques

 

3 —        Partenariats, recherche 
               et mondes professionnels

 



 

Lycée Jean-Pierre-Vernant

21, rue du Dr Gabriel Ledermann, 92310 Sèvres

Plus d’informations ici
 

Téléphone
01 46 26 60 10 

Contact email

Politiques de confidentialité & informations légales

4 —         Projets étudiants

 








 

 

bottom of page